Logo Bunia info24

Bunia : La hausse vertigineuse du prix de carburant chez les revendeurs inquiète les consommateurs

Il s’observe la hausse de prix de carburant sur l’ensemble de la ville de Bunia pendant que la société civile a décrété 3 journées ville-mortes depuis le mercredi 18 janvier dernier.

Un litre d’essence est passé de 2500 FC à 3000 voire 3500 FC chez bon nombre des revendeurs de carburant dans certains coins de la ville et quartiers de Bunia, et du coup, ce sont les usagers des engins motorisés qui en paient le prix alors qu’il y a une paralysie totale des activités au centre ville de Bunia

Un conducteur croisé en train d’acheter du carburant s’en inquiète et parle même d’une complicité avec les stations de carburant.

“Nous sommes surpris de constater que ces revendeurs ont haussé le prix de carburant seulement parce que toutes les stations services sont fermées. Ils ne devraient pas hausser quand-même jusqu’à 3500FC car d’ici là, ces stations vont rouvrir. C’est que nous ne comprenons pas, comment expliquer que ces revendeurs ont des fût de carburant alors que les stations ont fermées. C’est une complicité de ses revendeurs avec les stations services”, s’est-il indigné.

Du côté transport par taxi-moto, cette hausse brusque de prix de carburant impacte déjà sur des petites courses en ville. Les chauffeurs de taxi moto ont aussi haussé le prix de 500 à 2000 FC voire plus.

“Nous ne pouvons pas aussi travailler en perte, c’est pour cela que nous avons haussé le prix pour essayer d’équilibrer. Nous savons que cette situation va passer et tout va revenir à la normale”, a expliqué un chauffeur de taxi moto.

A signaler que cette ville-morte a été contestée par le maire de la ville de Bunia qui a même menacé de sceller les portes qui ne vont pas ouvrir.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire