Bunia : Le député Jean-Bosco Assamba inquiet de l’arrêt des travaux d’asphaltage de certaines routes par la société Mont Gabaon

Partager l'actualité

Le député provincial Jean-Bosco ASSAMBA s’indigne de la suspension des travaux préliminaires avant l’asphaltage du tronçon Pont Muchanga jusqu’à l’église catholique de Nyakasanza, amorcés il y’a quelques mois par la société Mont Gabaon.

Dans une interview accordée à Bunia-info24.com, ce dernier a indiqué que l’abandon des travaux sur ce tronçon impacte négativement sur les usagers fréquentant cette route au point d’occasionnaer même des cas d’accidents.

“Nous tous jusqu’à présent, nous sommes dans le noir. La population se pose la question de savoir comment un travail qui évoluait très bien sur le tronçon de Pont Muchanga menant vers l’église catholique de Nyakasanza jusqu’au quartier Saïo mais subitement, l’arrêt est constaté ? En plus de cela, l’entreprise ne fait aucune communication hors la suspension de ces travaux cause maintenant des cas d’accidents comme c’est aussi une route qui mène jusqu’au cimetière de Nyamurongo. Nous demandons à Mont Gabaon la reprise des travaux dans l’immédiat“, a-t-il dit à Bunia-info24.com.

Il a, par la même occasion, décrié le délabrement de plusieurs ponts reliant quelques quartiers de la ville de Bunia.

C’est vraiment horrible de voir le délabrement du pont Nyamukau reliant le quartier Sukisa au quartier Lumumba qui est détruit il y’a plusieurs années, mais les autorités sont calmes comme si rien n’était hors il y’a une semaine, une maman et son bébé ont échappé à un cas d’accident spectaculaire sur cet ouvrage. À cela s’ajoute le pont ISP et Bembeyi qui servent les élèves à traverser la ville. Nous demandons à la mairie et le gouvernement provincial à vite agir, si non, la population va continuer à souffrir” a-t-il poursuivi.

Signalons que la réhabilitation de plusieurs tronçons et ouvrages amorcés à travers la ville de Bunia évoluent en pas de tortue, chose que condamnent plus d’une personne dont les taximen moto.

Rédaction


Partager l'actualité

Laisser un commentaire