Bunia : Le soulèvement des détenus à la prison centrale à la base des coups de balles entendues l’après-midi de ce lundi 29 août

Partager l'actualité

Les détenus de la prison centrale de Bunia se sont soulevés dans l’après-midi de ce lundi 29 août 2022, pour protester contre l’interpellation de leur chef communément appelé “capita” par l’auditorat militaire garnison de l’Ituri.

Le directeur de cette maison carcérale qui a livré la nouvelle à Bunia-info24.com, affirme que lors de ces soulèvements, certains détenus ont tenté de s’évader, mais la police et les militaires commis à la garde de la prison ont usé des tirs sporadiques pour les empêcher, ce qui justifie les coup de balles entendues dans la ville de Bunia.

“Il y’avait un mandat d’extraction qui était émis au niveau de l’auditorat au nom de leur chef Capita. quand un agent de l’auditorat est venu avec ce mandat, nous avons donné l’accord pour qu’il parte répondre à ce mandat. Quelques heures après, ils (les détenus) se sont soulevés et montés sur la toiture, ils ont même cassé les portes des cellules. Si il y’a eu la sommation, c’était juste pour qu’ils descendent de la toiture parce qu’ils étaient visibles sur là-bas” , a expliqué le colonel Camille Nzonzi Mukonyo, directeur de la prison centrale de Bunia.

À lui d’ajouter qu’il n’y a eu aucune perte en vies humaines mais la petite porte de la prison a été cassée par des prisonniers qui tentaient de s’évader.

Signalons que la situation est redevenue à la normale quelques temps après, suite à l’intervention des policiers et militaires commis à la garde de la prison centrale de Bunia qui ont réussi à calmer les tensions.

Dieu Merci Udongo


Partager l'actualité

Laisser un commentaire