Logo Bunia info24

Célébration de Noël : La miss indépendance-RDC Carine Rusoke donne sourire à plus de 350 enfants de la rue de Bunia

Noël parlons-en, les chrétiens du monde ont célébré dimanche 25 décembre 2022, la date commémorative de la naissance de Jésus Christ. En ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, la Miss Indépendance-RDC Carine Rusoke est allée se réjouir ensemble avec les enfants de la rue dépourvus pourtant de tout.

A travers la ville, plus de 350 enfants précisément du site rond-point CAPA et Pic-Nic, ont été assistés par la miss indépendance-RDC, à l’occasion de la célébration de Noël.

Selon la responsable de l’organisation City of Hope (Cité de l’espoir), en l’occurrence Carine Rusoke, son acte caritatif s’inscrit dans le cadre de rendre hommage à son défunt père qui, jadis, festoyait avec pareilles catégories de personnes.

Lire aussi : Des déplacés meurent dans le site de Tsere faute d’assistance humanitaire.

Oubliés non seulement par le gouvernement congolais mais aussi par des partenaires du gouvernement œuvrant dans le secteur de la protection de l’enfant, ces enfants ont bénéficié d’un repas consistant, une manière de faire comprendre à ces vulnérables qu’ils ne sont pas totalement abandonnés.

“Nous étions passés par ici mais nous étions mal à l’aise de voir une personne souffrir dans son propre pays. C’est pourquoi nous nous sommes organisés ensemble avec notre équipe de voir comment rendre heureux ces enfants qui pensent être oubliés. Avec eux, nous avons parlé de Noël comme prescrit dans la Bible : manger, danser, boire et chanter. Outre ce volontariat, cet acte caritatif est dans le cadre de faire revivre ce que mon défunt père faisait dans son vivant pendant le Noël, il partageait le repas et autres avec les vulnérables pendant des fêtes comme ça” a déclaré la Miss Indépendance-RDC Carine Rusoke dans une interview nous accordée.

Suite à leurs mauvaises conditions de vie en générale, notre source promet des plaidoyers auprès du gouvernement provincial dans le domaine sanitaire et dans le secteur infrastructurel afin que les services spécialisés cherchent un endroit approprié et propice où ces enfants seront logés.

Lire aussi : Plus de 15.000 personnes vivent sans assistance à Mambasa.

“En voyant leur état sanitaire, nous avons constaté que plusieurs d’entre eux souffrent de diverses maladies. C’est dans ce sens que nous promettons faire dans un laps de temps, des plaidoyers auprès du gouvernement provincial pour qu’ils puissent être pris en charge par l’état en terme médical. Outre la santé, nous ferons de nos mieux pour que nos plaidoyers aient dans le sens infrastructurel afin qu’on leur construise un centre où ils seront hébergés ” a-t-elle ajoutée.

Sentiment de satisfaction émis par l’encadreur de ces enfants qui reste persuader qu’avec les plaidoyers de Carine Rusoke, les conditions de vie de ces démunies peuvent être améliorées.

“Nous remercions maman Carine Rusoke pour son geste combien louable et nous prions que Dieu lui rende le centuple. Notre souhait à ce jour est que ces enfants quittent d’ici. Avec les efforts du gouverneur militaire, le lieutenant général Luboya N’kashama, nous arrivons à les nourrir car chaque samedi, il nous disponibise une somme” a révélé Mbabazi Tibenderana connu sous le sobriquet de Eldia.

Il sied de rappeler que cet acte est la troisième à l’espace de moins de 5 mois de la part de l’organisation City of Hope qui, récemment, a eu à assister les filles mères de Kasenyi, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Bunia en machines à coudre, une manière de leur apprendre l’auto-prise en charge financière. Dans la même zone, cette ONG de la Miss Carine a eu à assister plus de 8000 déplacés qui ont fuits la guerre de Djugu pour Irumu après une année sans assistance de la part des humanitaires et de l’état avant de revenir à Bunia pour vêtir plus de 100 enfants de la rue qui, jadis, étaient encadrés par l’association des femmes au coeur du développement.

Joël HERI BUDJO

Partager