Logo Bunia info24

État de siège-Ituri : Près de 2 ans, aucun groupe armé éradiqué. Le Gouverneur militaire donne ses raisons

La province de l’Ituri est sous un régime spécial dit état de siège depuis près de 2 ans, mais il ressort qu’aucun groupe armé n’est éradiqué jusque-là en Ituri depuis l’instauration de ce régime spécial où l’administration a été confiée aux militaires.

Dans une conférence de presse tenue ce jeudi, 05 janvier 2023 où ont pris part plus de 20 journalistes de la ville de Bunia, le Gouverneur militaire de l’Ituri, le Lieutenant Général Johnny Luboya N’Kashama remet cela à l’approche non militaire qu’il a privilégié depuis son arrivée en Ituri, parcequ’il fait face aux miliciens locaux composés essentiellement des congolais qui ont pris les armes.

Lieutenant Général Johnny Luboya N’Kashama

Dans l’armée, à toute guerre, il y a toujours deux approches : militaire et non militaire. Comme en Ituri il s’agit de la population, des congolais qui ont pris les armes, nous ne les considérons pas comme des ennemis. Les ennemis sont des ADF et les autres. C’est ainsi que, depuis que nous sommes là, nous avions plus privilégié l’approche non militaire, c’est-à-dire le dialogue, les sensibilisations et les négociations. C’est la voie que nous avions opté parceque nous faisons face à la population qui a pris malheureusement les armes pour des raisons x ou y. L’armée n’est pas faite pour tuer la population” a-t-il indiqué.

Comme l’Ituri subit l’infiltration du M-23 où il s’observe une complicité de certains fils et filles de l’Ituri qui travailleraient en connivence avec le M-23, le Lieutenant Général Johnny Luboya N’Kashama appelle la population à ne pas se laisser duper et à ne pas céder à la manipulation car, gérer la guerre contre le M-23 sera en défaveur de la population elle-même.

Le choix du dialogue au lieu du feu en Ituri, c’est parcequ’en Ituri, c’est la population qui s’affronte. La population qui provient des communautés. Malheureusement, certains fils et filles de l’Ituri travaillent de mèche avec le M-23 qui risque de déstabiliser cette province qui est en voie de stabilisation. Nous appelons cette population de ne pas céder à la manipulation de l’ennemi, parcque gérer la guerre contre le M-23 ne sera pas facile et ça sera au risque et péril de la même population poursuit le Gouverneur militaire de l’Ituri.

Il sied de rappeler que depuis l’instauration du régime spécial de l’état de siège en Ituri, on note également des avancées significatives dont la signature d’actes de cessation d’hostilités et l’accalmie observée dans plusieurs entités conquises par l’armée.

Rédaction

Partager

One thought on “État de siège-Ituri : Près de 2 ans, aucun groupe armé éradiqué. Le Gouverneur militaire donne ses raisons

  1. Une population qui a pris les armes pour massacrer les communautés ciblées? Je comprends maintenant que le gouvernement a une complicité bien déterminée dans tout ce qui se passe en ituri. C’est bon , marchez dans le sang des innocents car vous me paierez un jour.

Laisser un commentaire