Irumu/Luna : Un papa arrêté pour infraction de viol commis par son enfant sommé de payer 500$ pour être libéré

Partager l'actualité

Un papa âgé de 56 ans a été arrêté par la Police Nationale Congolaise sous commissariat de Luna dans le territoire d’Irumu en Ituri pour une infraction de “violence sur une fille mineure” qui serait commise par son fils qui est déjà en fuite.

Un membre de la société civile du territoire d’Irumu qui a requis l’anonymat s’en inquiète et qualifie cette arrestation “d’arbitraire”.

“Nous regrettons le comportement de cet officier policier. Le bourreau est en fuite depuis son forfait. Comment alors arrêter son père biologique? Dans quelle constitution un père de famille peut être arrêté à la place de son fils? L’infraction est individuelle et la constitution est claire sur ça”, a t-il dit dans une interview accordée à Bunia-info24.com.

La police demande au père biologique du bourreau de payer une somme de 500 dollars américains avant sa libération, dénonce ce membre de la société civile qui souhaite plutôt que le dossier soit transféré pour être traité par la justice à Bunia.

“La demande de payer 500$ pour le libérer c’est sur base de quelle infraction ? Et s’il est en infraction, c’est un cas de viol. Qu’on le transfère au niveau de Bunia mais nous condamnons cette manière de faire et demandons aux autorités de venir enquêter sur cet officier policier qui demande souvent des amandes exorbitantes à la population locale même dans des petits dossiers”, a t-il indiqué.

Contacté à ce sujet, le policier incriminé dit n’avoir pas demandé un tel montant à cette famille et affirme que monsieur Kasereka Masatha a été arrêté pour avoir facilité l’invasion de son fils qui est poursuivi pour viol sur une fille de 15 ans.

“Je n’ai demandé aucun franc à quelqu’un. Nous attendons seulement que son fils soit retrouvé et puis le père sera libéré, à signifie l’officier de la police judiciaire incriminé contacté par Bunia-info24.com.

Signalons que le présumé auteur de ce cas de viol est toujours en fuite et recherché par la police afin d’être jugé.

Rédaction


Partager l'actualité

Laisser un commentaire