Logo Bunia info24

Ituri : 2 morts enregistrés après l’explosion d’une bombe à Djugu

L’éclatement d’une bombe artisanale a provoqué la mort à deux (2) personnes civiles, le vendredi 06 janvier 2022 au village D’zati, situé dans la chefferie des Bahema-Nord en territoire de Djugu (Ituri).

D’après les premières enquêtes menées par le commandant du 3202ème régiment des FARDC, il s’agit d’une bombe en état de vétusté qui serait abandonnée dans les années 2.000 par les UPDF qui ont vécu à l’époque dans la région.

Charité Banza Bavi, président de la société civile de cette chefferie, appelle la population de son entité au calme et précise qu’il ne s’agit pas d’une bombe venue du 3202ème régiment des FARDC contrairement aux rumeurs qui circulaient dans le chef de la population civile locale.

“Nous avons été surpris après avoir constaté l’éclatement de manière brusque d’une bombe hier au village D’zati du groupement Bhuku de la chefferie des Bahema-Nord. Cette explosion a provoqué la mort à 2 jeunes gens qui gardaient les troupeaux. Le commandant régiment qui était sur place à intervenu et on a découvert que la douille était totalement atteinte par la rouille. On a conclu que c’est une bombe qui a déjà daté et qui n’était pas découverte en temps opportun et on a présumé que cette bombe a été abandonnée par les militaires UPDF qui avaient habité dans cette région vers 2000 ans”, a t-il expliqué.

Pendant l’explosion de cette bombe, un autre jeune garçon âgé de 19 ans a été grièvement blessé et acheminé à l’hôpital pour des soins d’urgence, précise la même source.

Signalons que plusieurs habitants de cette région avaient suspecté les militaires du 3202ème régiment d’avoir largué par erreur cette bombe et que cela avait provoqué une psychose dans ce village situé dans le territoire de Djugu en chefferie des Bahema-Nord, au nord de la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire