Logo Bunia info24

Ituri : 4 civils tués par des présumés miliciens CODECO à Djugu et Mahagi

Des présumés miliciens de la CODECO (Coopérative pour le Développement du Congo) ont tué trois (3) personnes dimanche, 15 janvier 2023 , dans des circonstances difficiles à élucider en territoire de Djugu et une (1) personne à Mahagi, territoire frontalier de l’Ouganda situé dans la province de l’Ituri.

D’après la coordination provinciale de la société civile, ces hommes ont usé des armes blanches et en feu pour exécuter leurs forfaits au cours desquels ils ont aussi blessé 3 personnes à Djugu et emporté des biens des civils en territoire de Mahagi.

“Nous sommes dans la désolation d’apprendre la mort d’une institutrice qui avait encore son âge et qui pouvait encore servir le pays, elle a été abattue hier soir par des hommes portant des armes en feu identifiés aux éléments de CODECO. Il y a un autre papa qui a été découpée par machette, il en est mort également et 3 personnes blessées. Dans le territoire de Mahagi, des miliciens de CODECO ont passé leur journée dans Ang’hal 2 au village Afoyorwoth où même un centre de santé a été vandalisé. Ils ont tué un papa là-bas. Un autre a été tué à Mongbwalu vers Nzebi”, a expliqué Dieudonné Losa, coordinateur provincial de la société civile dans un message parvenu à la rédaction de Bunia-info24.com.

Ces énième massacres portent à 89 le nombre de personnes tuées pendant 9 jours par des groupes armés dans la province de l’Ituri, s’inquiète le coordinateur provincial de la société civile qui appelle l’État à la traque des groupes armés réfractaires au processus de paix.

Rappelons que les forces vives de l’Ituri ont décrété 3 journées villes mortes en mémoires des victimes de massacres, à dater du mercredi 18 janvier prochain sur l’ensemble de la province.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire