Ituri : 8 militaires condamnés à morts puis radiés des FARDC par la cour militaire

Partager l'actualité

Lors de l’audience publique à la tribune centrale de Bunia

La cour militaire de l’Ituri a condamné ce vendredi 27 mai 2022, Huit (8) militaires à la peine de mort et les a radiés des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Ces militaires qui étaient tous poursuivis pour associations des malfaiteurs, crime de guerre par meurtre et vente de munitions aux miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) comparaissaient à la tribune centrale de Bunia depuis le début du mois d’avril en audience foraine.

Ils étaient tous cités au départ par Solange Makusi, une dame ravitaileuse des miliciens CODECO en munitions, arrêtée à Bambou au mois de mars 2022, qui a elle aussi écopé la peine de mort.

Cependant, Ngoy Kabulo, un autre officier militaire qui comparaissait avec les condamnés, a été acquitté par la cour militaire qui n’a pas reconnu à sa charge les infractions en examen.

Signalons que les condamnés ont 5 jours pour interjecter appel à la haute cour militaire au cas où ils ne sont pas satisfaits par le jugement rendu ce vendredi 27 mai 2022 par la cour militaire de l’Ituri.

Samuel Atido


Partager l'actualité

Laisser un commentaire