Ituri : Début du procès des militaires et civils cités dans la vente d’armes et munitions aux groupes armés

C’est ce lundi 25 avril 2022 que s’est ouvert à Bunia, chef-lieu de la province de la province de l’Ituri, le procès en audience foraine des militaires et civils accusés de collaborer avec les groupes armés.

Ce procès qui se déroule à la tribune centrale de Bunia est dirigé par le colonel Magistrat  Dhienga Akelele, Premier Président de la cour militaire de l’Ituri. L’auditeur militaire poursuit les 15 prévenus dont les présumés auteurs des tueries au site des déplacés de Bule et ceux accusés pour association des malfaiteurs, participation au mouvement insurrectionnel et crimes contre l’humanité par meurtre.

L’audience de ce lundi 25 avril a consisté à l’identification des prévenus parmi lesquels l’on retrouve 6 civils dont 4 femmes et 9 militaires, tous poursuivis pour collaboration avec les groupes armés.

La prochaine séance prévue pour ce mardi 26 avril, pourra consister à l’instruction des dossiers des prévenus, s’en suivra ensuite le réquisitoire et le jugement.

Parmi les prévenus, figure madame Makusi arrêtée il y a près d’un mois avec des munitions à Bambou, en destination de la brousse pour ravitailler le groupe armé CODECO. C’est elle qui avait cité les noms des autres prévenus qui seraient ses proches collaborateurs.

Signalons que l’audience de ce lundi 25 avril s’est déroulée en présence du commissaire divisionnaire Alongaboni Benjamin, vice-gouverneur policier de l’Ituri, du maire de la ville John Cabuine et des curieux qui y ont répondu présents.

Samuel Atido

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.