Ituri : Des présumés miliciens de la FPIC arrêtés suite à la perception illégale d’argent à Lengabo

Partager l'actualité

La police militaire (PM) a mis la main sur quelques éléments de la milice Front Patriotique et Intégrationiste du Congo (FPIC en sigle) pendant qu’ils étaient en pleine perception d’argent à Lengabo, entité située sur la Rn27, axe Bunia-Komanda.

D’après le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des FARDC en Ituri qui nous a livré la nouvelle, cette arrestations est intervenue au cours d’une patrouille diurne menée dans cette région située au sud de la ville de Bunia.

Il a cependant affirmé que ces présumés miliciens du FPIC sont entre les mains de l’armée à la 32ème région militaire et qu’ils ne seront libérés qu’après enquête.

“Nous voulons dire à toute la population de Lengabo et environs que la police militaire en patrouille de sécurité dans la région pour assurer la protection de la ville s’est retrouvée devant quelques civils qui percevaient l’argent, identifiés comme des éléments de la FPIC. C’est pourquoi, ils ont été arrêtés et ils seront identifiés, après, ils seront libérés s’il y a aucun problème”, a t-il expliqué.

Par ailleurs, le porte-parole de l’armée dément toute spéculation tendant à affirmer qu’il y aurait une probable attaque de la ville de Bunia par des miliciens. D’où, il appelle la population au calme et à vaquer librement à ses occupations.

“Nous demandons à la population de vaguer librement à leurs occupations car l’armée et la police sont en pied d’oeuvre pour bien mener leurs missions régaliennes de maintenir l’ordre public et mettre hors d’état de nuire tout mouvement suspect”, a t-il ajouté.

Signalons qu’une psychose faisant état d’une probable attaque de la ville de Bunia par les miliciens du FPIC a gagné les habitants de Lengabo tout l’après midi de ce mercredi 17 août 2022. Certains services de l’État ont même fermé leurs portes craignant les représailles de ce groupe armé.

Joël Heri Budjo


Partager l'actualité

Laisser un commentaire