Ituri-Djugu : 14 civils tués par des miliciens CODECO dans le camp de déplacés de Loda

Partager l'actualité

Quatorze (14) civils ont été tués par des miliciens CODECO (Coopérative pour le Développement du Congo) dans la nuit du lundi 09 à ce mardi 10 mai 2022 au camp de déplacés de Lodda se trouvant dans le groupement Dz’na en chefferie de Walendu-Pitsi dans le territoire de Djugu, province de l’Ituri.

A en croire le président de la société civile du territoire de Djugu, ces hors la loi ont décapité la plupart des victimes.
Un militaire a été également tué lors de cette attaque, ajoute Jules Tsuba.

“Les miliciens CODECO sont venus attaquer ce site des déplacés de Lodda vers 21h. Il y a eu 15 morts dont 14 civils et 1 militaire. 7 personnes ont été également blessées. La plupart des victimes ont été décapitées par machette”, a-t-il expliqué dans une interview accordée à Bunia-info24 au téléphone.

La même source renseigne que c’est grâce à l’intervention des forces armées de la RDC et des casques bleus que le dégât a été limité.
Toutefois, ces miliciens sont toujours visibles non loin du site, ce qui accentue la panique déjà engendrée par ce carnage, poursuit-il.

C’est le troisième site des déplacés en territoire de Djugu où des civils sont tués par des miliciens CODECO, après celui de Drodro et Plaine Savo.

Pour rappel, dans la nuit du samedi 07 au dimanche 08 mai dernier, 52 civils ont été sauvagement abattus par les éléments des groupes armés au carré minier camp Blanquette dans la région de Mungwalu en territoire de Djugu.

Rédaction


Partager l'actualité

Laisser un commentaire