Ituri-Djugu : Au moins 4.000 déplacés vivent sans assistances à Kilo-État

Partager l'actualité

Au moins quatre mille (4.000) déplacés vivent sans assistances humanitaires à Kilo-État dans le secteur des Banyali Kilo, situé dans le territoire de Djugu en province de l’Ituri, après avoir fui les barbaries des miliciens de la CODECO dans les villages Tchangana, Scierie Abelkozo, Bakonde et Madombo.

Le coordinateur de la société civile du secteur des Banyali Kilo qui a livré la nouvelle à Bunia-info24.com, appelle le gouvernement et les ONG humanitaires à venir en aide à ces déplacés qui ne savent pas subvenir à leurs besoins.

“Ils sont au moins 4.000 personnes composées des femmes, hommes et enfants. Ces déplacés sont venus des villages Tchangana, Scierie Abelkozo, Bakonde, Madombo et Bwanga qui étaient les cibles des attaques meurtrières attribuées aux miliciens de la CODECO. Ces personnes ne sont pas encore assistées par les ONG ni le gouvernement congolais. Nous demandons à ces derniers de leurs venir en aide car ces personnes sont dépourvues des tout” a dit Basiloko Toko Jean-Robert au cours d’un entretien téléphonique avec un reporter de Bunia-info24.com.

Tout en précisant que le nombre de déplacés s’accroît du jour au lendemain, il déplore la précarité de leurs conditions de vie.

“Le nombre de ces déplacés s’augmente tous les jours parce que les miliciens CODECO circulent dans leurs villages respectifs. Personne n’a accès dans son champ pour aller chercher des vivres et non vivres pour nourrir sa famille. L’assistance humanitaire s’avère nécessaire à ce stade ici à Kilo-État où les déplacés sont hébergés” a t-il renchéri.

Signalons que les miliciens de la CODECO ont multiplié à ce jour les attaques dans plusieurs localités du Secteur des Banyali Kilo causant mort d’hommes, incendies de maisons et des dégâts matériels importants.

Bruno Akilisende


Partager l'actualité

Laisser un commentaire