Logo Bunia info24

Ituri-Djugu : Au moins 64 morts et plusieurs blessés, bilan du dernier trimestre 2022 des exactions de la milice Zaïre (bilan Lori)

L’association culturelle Lori, regroupant les peuples BBALE dresse un bilan sombre des exactions de la milice Zaïre sur leurs membres en territoire de Djugu. Au moins 64 sujets lendus ont été abattus entre le 13 août et 30 décembre 2022 avec plusieurs autres personnes blessées et portées disparues. On note également d’importants dégâts matériels dont le pillage et destruction des biens de la population.

Bilan livré lors d’un point de presse tenu ce mardi, 03 janvier 2023 en ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri. Selon cette structure communautaire, il s’agit là d’un acte de provocation à l’égard de sa communauté qui a pourtant adhéré au processus de la paix et de pacification de l’Ituri.

“Nous sommes au regret de constater de nouveau, la recrudescence des violences susceptibles de rompre l’accalmie qui avait prévalue en Ituri depuis la signature de l’acte d’engagement unilatéral de la CODECO en juin dernier, au processus de paix et particulièrement depuis la participation de la majorité des groupes armés locaux de l’Ituri au processus de Nairobi 3. Curieusement, pendant que ces groupes armés locaux ayant pris part au processus de paix de Nairobi 3 s’attendaient au programme de désarmement et démobilisation, le groupe armé réfractaire dit Zaïre, sous toutes ses fractions (Mazembe, Malaika, Jamaic, MAPI et Original) s’arroge le droit de provocation en outrance en milieux occupés par la milice CODECO. Ces actes se caractérisent par des opérations en mode terroriste sur les populations BBALE ” declare Maître Celestin Tawara Angaika, President de l’association culturelle LORI.

Lors de signature d’acte de cessation d’hostilités

Une situation selon cette association qui vise à saper les efforts du Chef de l’État, de la communauté sous régionale de l’EAC, du gouvernement provincial de l’état de siège, des confessions religieuses et des communautés de l’Ituri afin de matérialiser l’effectivité du plan machiavélique de la balkanisation de la République Démocratique du Congo, en étroite collaboration avec le M-23.

“Nous condamnons cette coalition antipatriotique Zaïre-M23 tendant à créer une situation de non état dans la province de l’Ituri, à l’instar des mouvements de 1999 à 2004. Nous condamnons également l’importation en Ituri des armes de petits calibres et autres, ainsi que l’infiltration de M23 dans les différentes factions de la milice Zaïre/MAPI” poursuit-il.

Cette communauté réaffirme néanmoins son engagement au processus de la paix entamé et recommande à la milice Zaïre de cesser avec les provocations mais d’adhérer également au processus de la paix et de pacification de l’Ituri.

“En tant que peuple culturellement pacifique, nous réaffirmons notre engagement au processus de la paix jusqu’à l’ultime sacrifice et recommandons au groupe armé réfractaire Zaïre avec toutes ses ramifications de saisir l’opportunité d’adhérer au processus de paix et de profiter de la main encore tendue du Chef de l’État ; de cesser avec les provocations et tueries des populations civiles; d’arrêter la collaboration avec les ennemis du pays à l’occurrence les territoires du M23” conclut-il.

L’association culturelle Lori recommande également au gouvernement de porter protection à la population civile Lendu, cible de massacre de la milice Zaïre/MAPI; d’accélérer le processus P-DDRC-S et de traquer tous les groupes armés réfractaires au processus de paix.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire