Logo Bunia info24

Ituri-Djugu : La FEC appelle au respect de 3 journées ville morte décrétées par la société civile

La fédération des entreprises du Congo/section de Djugu apporte son soutien au mot d’ordre de la société civile, forces vives de l’Ituri appellant aux trois journées ville morte sur toute l’étendue de la province de l’Ituri.

Dans une interview téléphonique accordée à Bunia-info 24.com, monsieur Faustin Rebanza demande notamment aux opérateurs économiques et Présidents de tous les centres de territoire de Djugu au respect strict de cette action citoyenne qui selon lui va dans le sens de compatir avec les familles victimes des atrocités mais aussi ça va droit de la commémoration des âmes des victimes des massacres perpétrés dans ce territoire.

Aucune activité commerciale sera autorisée à fonctionner ni la circulation des véhicules dès ce mercredi 18 au vendredi 20 janvier 2023 sur toute l’étendue du territoire de Djugu, décide-il.

“Je demande aux opérateurs économiques du territoire de Djugu et présidents de centres du territoire de Djugu partout où ils se retrouvent, nous la FEC nous faisons partie de la société civile et quand le coordonnateur donne le mot d’ordre nous devons respecter. Nous allons reprendre les activités le samedi” a t-il conclu.

Malgré l’interdiction par le maire de la ville de Bunia de la tenue des journées ville morte, la société civile tient mordicus à son maintien.

Signalons que, selon le programme de la société civile, forces vives de l’Ituri, le début des journées ville morte commence déjà a partir de ce mercredi 18 janvier et prendra fin le vendredi, 21 janvier soir.

Joël Heri Budjo

Partager

Laisser un commentaire