Ituri-Djugu : L’administrateur militaire appelle à la libération d’un chef de secteur et deux autres des groupements pris en otage par des miliciens CODECO

Partager l'actualité

Le chef Gérôme Ndjangu du secteur des Walendu Pitsi et deux autres chefs de groupements demeurent en captivité des miliciens de la Coopérative pour le Dévéloppement du Congo (CODECO) depuis le vendredi 29 juillet 2022 à Talo, état-major de la milice CODECO situé dans le territoire de Djugu en province de l’Ituri.

Le colonel Jean-Ladix Assamba, administrateur militaire du territoire de Djugu qui livre la nouvelle à Bunia-info24.com, condamne ce comportement de la milice CODECO pourtant signataire du processus de paix.

“En date du 29 juillet, l’enlèvement de monsieur Ndjangu Taloo Gérôme, chef du secteur des Walendu Pitsi, de Lodjanga Ndjukpa, chef du groupement Ndjukpa et le chef de groupement Thendo, monsieur Ngbadu, amenés par les éléments de l’URDPC/CODECO de Kpandroma à leur état-major de Talo, l’acte que je considère inadmissible”, a indiqué un communiqué du colonel Jean-Ladix Assamba, administrateur militaire du territoire de Djugu, parvenu à la rédaction de Bunia-info24.com.

Par ailleurs, il appelle les miliciens de la CODECO à libérer ces otages pour faire respecter le processus de paix qui est en cours dans la province de l’Ituri.

“A cet effet, je demande la libération de tous ces otages afin de promouvoir la voie de la paix déjà engagée par toutes les parties pour une cohabitation pacifique de toutes les communautés et à la pacification totale du territoire de Djugu dans son ensemble”, a renchéri le même communiqué.

Signalons que la société civile coordination provinciale de l’Ituri a également condamné cet énième cas de pris en otage par des miliciens de la CODECO. Elle a également appelé à la libération de ces derniers pour favoriser un climat apaisé à la paix dans la province de l’Ituri.

Rédaction


Partager l'actualité

Laisser un commentaire