Ituri-Djugu : Les chefs des groupements du secteur des Walendu Tatsi appelés à s’impliquer pour le retour de la paix

Partager l'actualité

L’administrateur militaire du territoire de Djugu, le colonel Jean-Ladis Maboso, sollicite l’implication de chefs des groupements du secteur de Walendu Tatsi pour le retour définitif de la paix et la sécurité dans cette partie de l’Ituri qui est encore déchirée par les attaques des groupes armés à ce jour.

Appel lancé ce samedi, 11 juin 2022 au cours d’une réunion élargie avec le comité territorial et local de sécurité, les notables et la jeunesse, tenue au village Kasongo du groupement Bedu-Ezekere pour évaluer la situation sécuritaire dans ces entités, une semaine après la signature de l’acte d’engagement unilatéral de cessation des hostilités par la milice CODECO.

L’administrateur militaire en a profité pour rappeler certains éléments de la milice CODECO qui continuent leurs exactions, même après la signature de cet acte d’engagement, de revenir à la raison et d’adhérer au processus de paix qui est en cours dans la province de l’Ituri.

Pour lui, cette milice devra plutôt saisir la main tendue du chef de l’État, Félix Antoine Tshisedi, qui a manifesté sa volonté de rétablir la paix en mettant en place le programme de Désarmement Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation (P-DDRCS).

Signalons que, depuis la signature de l’acte d’engagement unilatéral de cessation des hostilités par la milice CODECO, les cas de tueries continuent de s’enregistrer en territoire de Djugu. Plusieurs sources leur attribuent ces attaques qui ont déjà fait des dizaines de morts depuis le 04 juin 2022.

Joël Heri Budjo


Partager l'actualité

Laisser un commentaire