Ituri-Djugu : Massacre de plus se 50 civils au camp Blakete, l’acteur politique Mugisa Tibasima propose la légitime défense collective

Partager l'actualité

Plus de 50 civils ont été abattus par les miliciens de la CODECO ce dimanche, 08 Mai au camp Blakete, en secteur de Banyali kilo dans le territoire de Djugu.

Pour l’acteur politique Mugisa Tibasima, il est temps de mettre en pratique le discours du Gouverneur militaire de l’Ituri, le Lieutenant Général Johnny Luboya N’kashama tenu dernièrement à Komanda, un centre de négoce à plus ou moins 75 kilomètres de la ville de Bunia dans le territoire d’Irumu, où il demande à la jeunesse de se prendre en charge.

“Le massacre de plus de 50 personnes et l’enlèvement de plus de 100 personnes autres par la milice CODECO, dans les environs de centre de négoce de Mongbwalu, dans le territoire de Djugu est un drame qui remet une fois de plus le couteau dans la plaie. Je pense qu’il est temps de mettre en pratique le discours du Gouverneur de province, tenu dernièrement à Komanda, où il a demandé aux jeunes de se prendre en charge, en résistant contre les agressions des groupes armés caractérisés notamment par des massacres de la population. Et moi j’ajoute qu’il est également temps de se baser sur les dispositions de l’article 51 de la charte des nations unies qui autorise _la légitime défense collective en attendant les mesures nécessaires du conseil de sécurité des nations unies. Parceque le gouvernement congolais a démontré sa limite sur ce sujet, nous lui demandons d’autoriser les populations innocentes d’utiliser les moyens proportionnels aux groupes armés car c’est garanti par la constitution et par les traités internationaux” a-t-il dit.

On note également la disparition de plus de 100 personnes, des blessés graves et des maisons incendiées pendant cette énième attaque de la milice CODECO.

Ce massacre des civils coïncide avec l’an 1 de l’état de siège, décrété par le Chef de l’État depuis le 06 mai 2021 au Nord-Kivu et en Ituri, avec comme mission principale : l’éradication des groupes armés actifs à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Rédaction


Partager l'actualité

One thought on “Ituri-Djugu : Massacre de plus se 50 civils au camp Blakete, l’acteur politique Mugisa Tibasima propose la légitime défense collective

  1. Le bilan fait état de 150 tués dont 29 calcinés dans leurs maisons, 4 personnes ont succombé à l’hôpital deMongbwalu et 35 corps ramenés à Plutôt et 85 corps se trouvent encore sur le lieu de drames

Laisser un commentaire