Ituri-irumu : Des cas des vols des produits champêtres par des bandits inquiète le Président de la communauté Yira de la chefferie de Walese Vonkutu

Le président de la communauté Yira de la chefferie de Walese Vonkutu dénonce des cas des vols des produits agricoles dont ses membres sont victimes par des bandits parfois armés dans plusieurs villages de sa juridiction.

Selon Muhindo Kihimba Jonh qui l’a dit dans une interview accordée à Bunia-info24.com, ces voleurs utilisent des armes blanches pour effrayer les cultivateurs afin d’accéder dans leurs champs.

« Nous avons perdu beaucoup de choses dans cette guerre des rebelles ougandais ADF. Nos boutiques et maisons ont été pillées, nos véhicules et marchandises brûlés. Aujourd’hui, il y a quand même de l’accalmie dans certains villages de la chefferie de walese vonkutu et nos membres ont commencé à regagner leurs villages. Mais par la grande surprise, nos membres sont chassés de leurs champs par des bandits, chose qui nous inquiète à ce jour et risque de faire fuire de nouveau nos membres de ces villages« , a t-il dit.

Contacté à ce sujet par Bunia-info24.com, Aute Risasi, Président de la communauté Lese habitant la plupart de ces villages demande à son collègue de la communauté Yira de porter plainte pour que la justice fasse son travail et que les coupables soient punis conformément à la loi.

« Que le Président de la communauté Yira porte plainte pour que celui qui est coupable soit arrêté et puni conformément à la loi » a t-il indiqué.

De sa part, le Président de la communauté Yira dit avoir informé l’autorité territoriale sur cette situation qui risque de créer une autre insécurité dans la région. John Kihimba appelle ainsi les autorités à vite intervenir pour éviter les dérapages sur terrain.

Pendant ce temps, son collègue de la communauté Lese appelle les habitants à l’apaisement et à l’esprit de la collaboration pour reconstruire la chefferie de Walese Vonkutu.

Rappelons que jusqu’à présent, les autorités locales n’ont pas encore livré leur point de vue par rapport à cette situation.

Rédaction

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.