Ituri-Irumu : Une embuscade de la milice Zaïre fait 3 morts à Bakadinda

Partager l'actualité

Une embuscade tendue par des miliciens appartenant à la milice d’autodéfense Zaïre fait 3 morts et un blessé grave à Bakadinda, un village de la chefferie de Mobala en territoire d’Irumu.

Le fait a eu lieu ce mercredi, 20 juillet 2022 vers 14heures locales, alors que ces 4 sujets Bira sortaient du village Petro en partance pour Irumu-centre, dans le territoire qui porte le même nom en Ituri. Parmi les personnes tuées, on enregistre un vieux papa, un garçon et une fillette rapporte notre source.

“Ils étaient au nombre de 6, munis chacun de deux armes à feu, des machettes et des bayonettes. Ils nous ont surpris et ont commencé à nous découper à machette. Ils m’ont coupé au coup et ont cru que j’étais mort. J’ai repris connaissance dans la brousse la nuit et je me suis dirigé vers le centre de Bakadinda où j’ai été admis aux soins avant d’être transféré ce matin ici, à l’hôpital général de référence de Nyankunde” témoigne Nobirabo Kisezo, rescapé de cette embuscade.

Une information confirmée par la société civile de la contrée qui recommande aux services de sécurité d’intensifier les patrouilles nocturnes et diurnes.

“C’est hier vers 14heures que nous avons été alertés de cette situation macabre où des compatriotes en provenance du village Petro pour Irumu centre ont succombé dans une embuscade tendue par les miliciens de Zaïre et un, le rescapé est sorti avec des blessures graves au niveau du coup. C’est vraiment regrettable, alors que la milice FPIC venait à peine de signer son acte d’engagement de cesser les hostilités pour emprunter le processus de DDRC-S, mais maintenant la région est menacée par la milice Zaïre qui refuse de déposer les armes pour emprunter aussi la voie de la paix comme FPIC. Qu’ils arrivent à dire la vérité si leur vraie revendication repose sur quoi exactement. Nous demandons aussi à l’armée d’intensifier les patrouilles” a dit Gili Gotabo, Président de la société civile du territoire d’Irumu, à Bunia-info24.com

Rappelons que ce cas est survenu après la tuerie d’une femme militaire par ces mêmes miliciens, toujours à Bakadinda, un village à quelque kilomètres d’Irumu-centre dans la chefferie de mobala en territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri.

Rédaction


Partager l'actualité

Laisser un commentaire