Ituri : La DGRPI qualifie de “diabolisation” les attaques contre son DG

Partager l'actualité

La cellule de communication de la Direction Générale des Recettes de la Province de l’Ituri (DGRPI en sigle) a fixé l’opinion ce lundi, 30 mai 2022 à travers un point de presse, autour de “l’acharnement” et “la diabolisation” dont fait l’objet le Directeur de cette régie financière.

En effet, depuis un moment, l’on constate des attaques sur les réseaux sociaux et accusations de tout genre autour de la gestion de la DGRPI par Alain Maurice DZ’BO, son Directeur, gestion que ces antagonistes jugent d’opaque et réclament sa démission.

Pour Placide Ucircan, chef de cette cellule de communication, il s’agit d’un “acharnement” et d’une simple campagne de “diabolisation” menée par certains qui veulent occuper la tête de la DGRP.

“La direction générale de la DGRPI avec son DG Alain Maurice continuent à travailler normalement et considèrent ce qui se passe actuellement comme diabolisation à l’encontre de la DGRPI et son directeur qui travaillent dans des conditions difficiles, dans une province secouée par l’insécurité, où c’est même difficile d’accéder. Tout ce qui se dit aujourd’hui, tout ce qui se fait aujourd’hui, tout ceux qui font des bruits aujourd’hui, ce sont des gens qui ne visent que les intérêts de quelques individus, qui veulent à tout prix que leur candidat passe DG. Ils veulent organiser un système de détournement des recettes de la DGRPI. Des gens qui ne visent que le pillage des recettes de la DGRPI”, a t-il indiqué.

À lui d’ajouter que tout cela arrive parce que le nouveau DG essaye de lutter contre les anti-valeurs et stopper la mafia qui rogait cette régie financière depuis de décennies.

Signalons que cette campagne de diabolisation et d’acharnement contre le Directeur Général de la DGRPI a déstabilisé certains agents et cadres de cette régie financière sur le plan moral et éthique.

Rédaction


Partager l'actualité

Laisser un commentaire