Ituri : La LUCHA envisage la récolte de fonds porte à porte pour soutenir les FARDC engagées aux fronts

Partager l'actualité

Le mouvement citoyen “Lutte pour le Changement” (en sigle LUCHA) prévoit récolter dès le lundi 30 mai 2022 en ville de Bunia, les fonds pour soutenir les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) engagées sur plusieurs fronts à l’Est de la République démocratique du Congo.

D’après le porte-parole de ce mouvement citoyen en province de l’Ituri, cette activité caritative de deux (2) jours, sera faite porte à porte dans le souci de montrer l’amour des citoyens ituriens envers les militaires FARDC à travers le pays en général, et particulièrement, ceux qui sont au front et qui combattent contre les rebelles M23 dans la province du Nord-Kivu.

“Nous informons les citoyens congolais qu’à partir de ce lundi 30 mai 2022, les membres de la LUCHA section de Bunia vont passer porte par porte dans des boutiques, magasins de tous les marchés de la ville, bureau, boucherie, alimentation, parking, restaurant et autres pendant 2 jours, soit le lundi 30 et mardi 31 mai pour la récolte de fonds qui seront déposés le mercredi 01 juin 2022 au cabinet du premier citoyen de la province, le gouverneur militaire lieutenant-général Luboya N’kashama Johnny, à partir de 13h00 afin de les faire parvenir aux militaires qui sont au front dans la partie Est de la République Démocratique du Congo qui est sous menaces d’une armée étrangère. Cette action signifie la solidarité nationale”, a indiqué Banza Muhima Georges, porte-parole de la LUCHA en Ituri.

Ce mouvement citoyen exhorte par ailleurs le peuple iturien en particulier et congolais en général, de montrer un amour sans hypocrisies ni tribalisme et moins encore le conflit régional qui ne profite qu’à l’ennemi.

Rappelons que ce genre de solidarité à l’armée congolaise a également été fait par les élus du Nord-Kivu qui ont collecté environs 100 milles dollars américains pour apporter leur assistance aux militaires FARDC engagés dans l’opération de traque des rebelles M23 dans le territoire de Nyiragongo en province du Nord-Kivu.

Joël Heri Budjo


Partager l'actualité

Laisser un commentaire