Ituri : La milice FPIC annonce le cessez-le-feu et son adhésion au processus de paix

Partager l'actualité

Les miliciens de la Force Patriotique Intégrationiste du Congo, FPIC en sigle, ont pris la décision unilatérale ce lundi 30 mai 2022, de cesser les hostilités en territoire d’Irumu et d’adhérer au processus de démobilisation entamée par le gouvernement national.

Les représentants de cette milice autrefois active en territoire d’Irumu, l’ont fait savoir lors d’une cérémonie qui a eu lieu le lundi 30 mai à l’esplanade du gouvernorat de province, devant le gouverneur militaire, le comité de sécurité et plusieurs notables de l’Ituri.

Dans un document de feuille de route signé par les 5 chefs des chefferies composant le territoire d’Irumu déposée au gouverneur de province, la communauté Bira réitère son engagement au processus de paix et supplie le gouvernement de libérer les jeunes Bira “innocemment arrêtés” sans jugement en prison.

“Nous réitérons notre adhésion à la politique de paix et de développement prônée par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en soutenant l’administration militaire.
Nous supplions le gouvernement national et provincial de nous aider à faire libéré plus de 300 jeunes Bira qui croupissent sa jugement en prison. Nous sommes convaincus qu’il y’a parmi eux, beaucoup d’innocents et que leurs places se trouvent dans nos entités pour qu’ensemble nous puissions amorcer la reconstruction de notre chère province”, a dit un représentant des chefs de chefferies du territoire d’Irumu à Bunia-info24.com.

Le porte-parole des FPIC, s’est dit “conscient” de la nécessité d’offrir une opportunité pour le développement de la province de l’Ituri en fournissant quelques recommandations :

“Nous demandons la cessation de toute initiative d’attaque ou provocation des FARDC contre les éléments de FPIC partout où ils se retrouvent. Que les éléments de la milice Zaïre et alliés respectent absolument les couloirs humanitaires de libre circulation sur le tronçon Sota-Komanda et Komanda-Bunia. Au gouvernement national, d’entamer la discussion avec la FPIC par rapport à son cahier de charge”, a-t-il suggéré.

Dans son speech de clôture, le gouverneur militaire de la province de l’Ituri, le lieutenant général Luboya N’kashama Jonny, a jeté une fleur à tous les notables de la communauté Bira pour ce travail abattu et recommande aux autres groupes armés opérant en Ituri d’emboîter cette voix de dialogue pour une paix durable sur l’ensemble de la province.

Rappelons que cette cérémonie intervient après un dialogue intercommunautaire Bira qui avait eu lieu du 11 au 14 avril 2022 à Nyakunde, dans la chefferie des Andisoma, sur la paix, la stabilité et cohésion sociale pour le développement des entités BIRA en territoire d’Irumu.

Dieu Merci Udongo


Partager l'actualité

Laisser un commentaire