Ituri : La MONUSCO plie bagage après la manifestation de la population à Mambasa (Nouvelle Société Civile)

Partager l'actualité

Photo : MONUSCO

La coordination de la nouvelle société civile de Mambasa affirme que les contingents de la MONUSCO ont commencé à quitter ce territoire tôt le matin de ce Samedi 14 mai 2022, après des manifestations qui avaient opposé des jeunes aux contingents Malawite de la MONUSCO venus s’installer sur la RN 4.

Maître John Vuleveryo, coordonnateur de cette structure citoyenne, appelle cependant la population à barrer la route aux ennemis de la paix qui peuvent profiter de ces manifestations pour entrer à Mambasa.

“J’estime que plus rien ne freinera les activités comme le jeudi soir et vendredi 13 Mai 2022. C’est au tour de 4 heures 30 que les contingents de la MONUSCO ont commencé à quitter Mambasa. Les gens doivent retenir leurs tensions et vaquer chacun à leurs occupations à partir de ce samedi 14 mai. Nous continuons à appeler la population à la vigilance et à barrer la route aux ennemis ADF qui ne sont là que pour nous déstabiliser.”

Pour Jean Tobi Okala, chef de services de l’information publique de la MONUSCO, il s’agit d’une manipulation de la jeunesse qui ne bénéficie pas à la population.

“Ces manifestations ressembleraient à un jeu de l’ennemi. On n’y allait pas pour s’installer durablement. C’était pour des opérations ponctuelles et limitées dans le temps. Les perdants, ce sont ces jeunes manipulés. Si on n’a pas besoin de la MONUSCO à Mambasa, ailleurs en Ituri, on la réclame” a-t-il dit.

Il sied de noter que les jeunes de Mambasa ont manifesté le Jeudi 12 et le Vendredi 13 mai pour protester contre l’implantation de la MONUSCO dans ce territoire. Plusieurs d’entre eux qui s’étaient lancés aux jeux de projectiles ont été blessés lors de ces manifestations. Cependant, un calme apparent règne actuellement dans ce territoire, rapportent nos sources.

Rédaction


Partager l'actualité

Laisser un commentaire