Logo Bunia info24

Ituri : La société civile appelle le gouvernement provincial à “indemniser” et “enterrer dignement” les victimes des attaques rebelles

La société civile forces vives de l’Ituri réclame l’indemnisation et l’enterrement digne des victimes de récentes attaques des groupes armés dans le territoire de Djugu, par le gouvernement provincial qu’elle trouve “passif” dans les actions de rétablissement de la paix.

En effet, dans sa déclaration de ce jeudi 12 janvier 2023, cette structure a peint un tableau sombre de la situation sécuritaire générale en Ituri tout en décriant les évènements macabres enregistrés depuis décembre 2022 dont plus de 100 morts et 720 vaches pillées en plus des dégâts matériels énormes et “une pluie” de déplacement à cause de la guerre.

“Les forces vives demandent à son excellence Monsieur le gouverneur militaire, Johnny Luboya, de faciliter immédiatement l’enterrement de corps en putréfaction à Blukwa et ses environs; d’obtenir la restitution des biens des otages de Bambu estimés à 6266,4$”, renchérit la déclaration de cette structure citoyenne du 12 janvier 2023 dont une copie est parvenue à la rédaction de Bunia-info24.com.

En outre, la société civile sollicite la libération d’un otage détenu à l’auditorat militaire de Bunia après avoir été accusé par des miliciens CODECO d’appartenir à ce mouvement rebelle. Elle appelle aussi à la traque des miliciens réfractaires au processus de paix malgré la signature des actes d’engagements unilatéraux de cessez-le-feu et que les auteurs des crimes en Ituri soient déférés devant la justice.

Signalons qu’à ce jour, l’Ituri continue d’enregistrer des attaques des groupes armés locaux pourtant signataires des actes d’engagements unilatéraux de cessez-le-feu et des accords de Nairobi visant à restaurer la paix à l’Est de la RDC.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire