Ituri : La société civile rejette les accusations portées à sa charge par le gouverneur militaire

Partager l'actualité

Alors que le gouverneur militaire avait accusé le coordinateur de la société civile forces vives de l’Ituri d’avoir fréquenté le gouvernorat pour retirer des sommes colossales au nom de cette structure citoyenne, l’accusé a mis en cause les écrits de l’autorité provinciale.

En effet, le gouverneur Johnny Luboya avait écrit le mardi 31 mai 2022 sur les réseaux sociaux dans un groupe wathsaap dénommé “DJUGU NEWS” qu’une équipe de la société civile lui avait demandé un montant de 53.000 dollars américains sans contre-partie.

Après que la société civile ait décrété l’incivisme fiscal sur l’étendue de la province, l’autorité provinciale avait même soupçonné que cela soit fait en représailles de montants demandés mais qu’elle ne pouvait pas mobiliser en un clic.

Contacté par Bunia-info24.com pour sa version de fait, ingénieur Dieudonné Losa, président de la société civile de l’Ituri, indique que les 53.000 dollars américains demandés au gouvernorat n’étaient pas pour leurs comptes personnels mais plutôt pour servir les actions de rapprochement entre les communautés Lori et Ente pour une bonne cohésion sociale.

“Nous sommes partis auprès du gouverneur en tant qu’autorité provinciale. Et les 53.000 dollars américains qu’on avait demandé, ce n’était pas pour notre compte personnel comme on le dit, mais plutôt pour servir les actions des rapprochements entre les communautés Lendu et Hema débutés depuis en février 2022”, a indiqué Ingénieur Dieudonné Losa, cordon de la société civile de l’Ituri.

Tout en précisant que l’incivisme fiscal lancé le 1er juin 2022 n’a aucune connotation avec la demande de 53.000 dollars américains auprès du gouverneur, le coordonnateur de la société civile de l’Ituri a indiqué que cette mesure avait déjà été annoncé depuis le 20 mai dernier, consécutivement à la reprise des hostilités par les groupes armés dans certains coins de l’Ituri.

“L’incivisme fiscal a été déjà annoncé depuis le 20 mai dernier que cela va commencer au premier jour du mois de juin. Ce n’est pas comme les gens pensent que nous avons décrété l’incivisme fiscal parceque le gouverneur a refusé de nous donner l’argent. Je pense que c’était une mesure annoncée depuis le 20 mai là-bas et ça n’a aucune incidence avec les 53.000 dollars américains”, a t-il déclaré au cours d’une interview accordée à Bunia-info24.com

Signalons que malgré l’appel de la société civile à l’incivisme fiscal, certaines couches socio-politiques de cette province s’y étaient opposées. La plupart ont indiqué que la province de l’Ituri a besoin des recettes pour faciliter son développement et éradiquer les groupes armés qui endeillent plusieurs personnes.

Bruno Akilisende


Partager l'actualité

Laisser un commentaire