Ituri : Le CNC appelle les miliciens à saisir la main tendue du chef de l’État pour mettre fin aux massacres de civils

Partager l'actualité

Après le carnage ayant fait une cinquantaine de morts le dimanche 08 mai, au site minier Camp Blanquette situé dans le secteur des Banyali Kilo en territoire de Djugu, le secrétaire général adjoint du parti politique Congrès National Congolais (CNC) qui séjourne à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, appelle les miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) à saisir la main tendue du chef de l’État, Félix Tshisekedi, et participer au dialogue qu’il a initié pour mettre fin à l’insécurité à l’Est de la RDC.

Dans une interview accordée à Bunia-info24.com ce lundi 09 mai, Mechack Mandefu dit regretter le fait qu’un iturien puisse tuer son propre frère pourtant des solutions palliatives pouvaient être trouvées aux différents.

“Vous voyez comment le président de la République est en train de s’investir en appelant les fils de l’Ituri de se mettre autour d’une table pour dialoguer et mettre fin à l’insécurité.
Comment un iturien peut-être contre son propre frère iturien et sera content de voir son sang être versé ? Notre souci avec le président de la République est de de voir la province de l’Ituri vivre en paix”, a dit ce cadre du CNC.

Cet acteur politique appelle par ailleurs les ituriens à vivre la cohésion, l’unité et l’amour du prochain et résoudre pacifiquement les conflits qui règnent entre eux pour que cette province recouvre la paix.

Rappelons que dans la nuit du samedi 07 au dimanche 08 mai 2022, d’énormes combats avaient opposé les éléments de la milice CODECO à ceux du groupe d’autodéfense Zaïre provocant une cinquantaine de morts et une trentaine de blessés au camp Blanquette situé dans le secteur des Banyali Kilo en territoire de Djugu.

Rédaction


Partager l'actualité

Laisser un commentaire