Ituri : “Le gouvernement ne doit pas chaque fois compter sur les forces étrangères mais former une armée républicaine” (Pelé Kaswara)

Partager l'actualité

L’acteur politique Pelé Kaswara se dit contre le fait de recourir chaque fois aux forces armées étrangères pour combattre les groupes armés qui opèrent dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Réagissant à la décision de l’EAC de déployer une force régionale dans la partie Est de la RDC pour combattre les groupes armés, cet analyste iturien a, dans une une interview accordée à Bunia-info24.com le jeudi 26 juin 2022, proposé plutôt la formation de nouvelles unités au sein des FARDC, composées de personnes ayant le souci de pacifier la République au lieu de recourir chaque fois aux forces étrangères pour combattre les ennemis de la paix.

“Il faut que le gouvernement congolais arrive à comprendre qu’il y a des choses où on n’a pas besoin des voisins. On doit avoir une armée républicaine car tant qu’on a pas une armée républicaine, on doit toujours compter sur les voisins chaque fois qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Tant que les congolais sont incapables de s’assurer la sécurité, de maintenir la paix sur leur sol, c’est un danger qui nous guette et que nous devons cesser de pleurnicher en disant qu’on nous a agressé”, a t-il dit.

Il sied de rappeler que les états membres de l’Afrique de l’Est dont la RDC fait partie, se sont mis d’accord au cours d’une rencontre au Kenya, sur le déploiement d’une force étrangère mixte sur le sol congolais pour combattre les groupes armés dont les rebelles M23 qui occupent depuis plus de deux semaines, la cité de Bunagana au Nord-Kivu.
La coordination de ces forces “mutualisées”, sans la participation du Rwanda, a été confiée au Kenya qui a notamment le devoir de pacifier l’Est de la RDC.

Samuel Atido


Partager l'actualité

Laisser un commentaire