Ituri : Le parti politique Ensemble pour la République lance la campagne d’adhésion massive des jeunes/JER Ituri

Partager l'actualité

Le parti politique Ensemble pour la République a procédé le vendredi 22 juillet 2022 à Bunia au lancement d’adhésion volontaire des Jeunes Ensemble pour la République-Ituri.

Lancement procédé par le député national Jackson Ausse Afingoto en collaboration avec la Jeunesse de l’Ensemble pour la République, JER/Ituri a, par occasion payé les frais d’adhésion de plus de 120 jeunes au sein du dit parti politique cher à Moïse Katumbi. Une activité qui va s’étendre sur toute l’étendue de la province de l’Ituri.

En a croire le député national Jackson Ausse, ces nouvelles adhésions des jeunes s’inscrivent dans le cadre d’implantation de ce politique en Ituri.

“Ensemble pour la République comme vous le savez n’a pas des députés ni des mandataires y compris des ministres. Tout ce que vous voyez comme députés y compris Jackson Ausse lui-même n’ont pas été élu sur la liste de Ensemble pour la République. Donc maintenant nous recrutons au sein de la jeunesse pour construire un parti nouveau, assis sur des idéologies nouvelles pour espérer au changement de la République. On ne peut pas avoir un grand pays avec une petite réputation où des petits pays qui nous entourent commencent même à nous faire peur. Et donc, Ensemble est créé pour relever ce défi en ayant beaucoup des jeunes engagés au sein du parti, des nouvelles énergies pour changer les donnes” a-t-il indiqué à Bunia-info24.com.

Selon ce représentant du peuple, le nombre des membres à adhérer est limité, ceci pour lutter contre les anti-valeurs.

“Ça va se succéder, ce n’est que le début, on vient de faire ça et le mois prochain nous allons toujours continuer avec cette activité d’adhésion et nous implantons déjà le parti sur tout l’ensemble de la province de l’Ituri. Nous ne voulons pas faire adhérer tout le monde, nous voulons adhérer des gens capables pour le développement du pays. Nous sommes trop stricts par rapport à cela pour ainsi éviter les antivaleurs en ayant un nombre pléthore sans qualité” a-t-il conclu.

Signalons que plusieurs députés nationaux sont en congé parlementaire dans leurs bases respectives et certains profitent pour restituer les activités parlementaires à leurs électeurs.

Dieu Merci Udongo


Partager l'actualité

Laisser un commentaire