Ituri : Les habitants d’Irumu appelés à ne pas se fier aux services fictifs pour traiter leurs dossiers judiciaires

Partager l'actualité

Les habitants du territoire d’Irumu sont appelés à traiter leurs dossiers judiciaires auprès des services reconnus par l’État en lieu et place de le faire dans des bureaux fictifs.

C’est l’appel de l’inspecteur judiciaire et criminologue à l’auditorat près le parquet militaire détaché d’Irumu au cours d’une interview qu’il a accordée à Bunia-info24.com, le mardi 03 octobre 2022.

Tout en mettant en garde les personnes qui seront attrapées dans ces pratiques, capitaine Willy Wilonga promet de les traduire en justice car, a t-il indiqué, cet acte est punissable selon les lois de la République Démocratique du Congo.

“Ces gens là n’ont pas de bureaux. Ils sont en attente de leurs programmes de P-DDCRS. La personne qui sera attrapée en train de saisir leurs services non établis et que le bourreau subisse des tortures ou enlèvement, l’État va t’arrêter et tu seras condamné selon la loi” a-t-il dit.

Par ailleurs, ce dernier appelle la population du territoire d’Irumu à informer les services établis sur la présence de ces bureaux fictifs pour que la justice se saisisse de leurs responsables.

Signalons que la présence des hommes se substituant à des autorités judiciaires est signalée au centre de négoce de Komanda où des milliers d’habitants vivent ensemble avec les éléments du groupe armé FPIC, signataire d’un acte d’engagement unilatéral de cessation des hostilités.

Rédaction


Partager l'actualité

Laisser un commentaire