Ituri : les sages-femmes outillées sur les notions sanitaires pour la réduction de la mortalité maternelle et infantile

Les sages-femmes venues des différents territoires de la province de l’Ituri ont été sensibilisées pendant quatre jours depuis le 18 avril dernier par le comité provincial de l’Ituri sur les mécanismes de lutte contre la mortalité infantile et maternelle.

Selon Buma Reta, coordinatrice de l’organisation des sages-femmes en Ituri, l’objectif de cette séance de sensibilisation était de diminuer la mortalité maternelle et infantile dans la province de l’Ituri et d’informer ces sages-femmes sur leurs rôles au sein de la communauté.

Elle les appelle, à cette occasion, à un accompagnement responsable et correct des femmes qui accouchent.

« Quand la sage-femme prête serment, elle se dit qu’elle s’engage pour accompagner la femme enceinte, qui accouche et qui allaite. C’est dans ce sens que les sages-femmes là où elles sont, dans la mesure du possible, doivent continuer à rendre service à la communauté« , a déclaré Buma Retha, la coordonnatrice provinciale des sages-femmes.

Plusieurs thématiques ont été développées au courant de cette séance de remise en niveau dont ceux qui parlent sur les soins obstétricaux et neo-nataux d’urgence,soins d’hémorragie, la prise en charge de pre-eclapsie et eclapsie, réanimation maternelle et du nouveau né, la prise en charge des infections, et tant d’autres.

Signalons que certaines parties de la province de l’Ituri ne bénéficient pas des services des sages-femmes à cause de l’insécurité.
Conséquences, les femmes enceintes ne bénéficient pas des suivis médicaux et accouchent parfois en dehors du contrôle des corps soignants avec tous les risques possibles.

Jonathan Basimaki

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.