Ituri : l’ONG AMDP au chevet de plus de 500 vulnérables du site des déplacés de Tsere

Partager l'actualité

Au moins 500 filles et femmes, des handicapés ainsi que des personnes de troisième âge du site des déplacés de Tsere, se trouvant à plus où moins 10 kilomètres du centre ville de Bunia, ont été assistés en kits des dignités et NFIs ce Mercredi, 06 juillet par l’ONG Association des Mamans pour le Développement et la Paix (AMDP).

Blandine Zamani, la chargée du programme de cette ONG, justifie cette assistance partant de la souffrance exprimée par ces déplacés qui vivent sans assistances depuis plus d’une année dans les zones de sante de Bunia et Rwampara.

“Nous avons entendu le cris d’alarme de ces déplacés et c’est pourquoi, nous avons écrit un projet dans ce sens et notre bailleur Aurora Prize a financé ce projet et voilà que nous avons apporté ces kits de dignité aux filles et femmes mais aussi aux gens de troisième âges qui ont reçu des bash, pagnes et beaucoup d’autres choses. C’est juste un geste qui n’a pas couvert tout le monde mais nous espérons que cela va tant soit peu diminuer leurs tristesses”, à t-elle conclu.

Aimée Machozi, présidente du site Tsere satisfaite de ce geste en faveur des déplacés ciblés, appelle les autres personnes de bonne volonté de suivre l’éxemple de l’Ong AMDP.

“Nous souffrons terriblement ici par manque de nourriture et c’est depuis plus d’une année que nous n’avons pas reçu l’assistance de qui que ce soit. Nous remercions cette ONG qui est venue à notre secours quand bien-même ça cible une catégorie de personnes, cela va beaucoup les aider et que Dieu les bénisse. Nous appelons les autres de suivre cet exemple car nous avons vraiment besoin de l’aide. Que le gouvernement songe à nous car la vie est devenue difficile ici”, a t-elle dit.

Rappelons que ce projet d’accès à l’amélioration des conditions socioéconomiques et sanitaires de personnes affectées par la crise humanitaire en Ituri est financé par AURORA PRIZE pour une durée de 12 mois et concerne les zones de santé de Bunia et Rwampara.

Freddy Upar


Partager l'actualité

Laisser un commentaire