Ituri-Mahagi : Une mineure décède après un viol collectif en chefferie des Alur-Djuganda

Partager l'actualité

Une fille de moins de 15 ans est décédée samedi 19 novembre 2022 à la suite d’un viol collectif qu’elle a subi de la part des hommes non encore identifier dans la chefferie des Alur-Djuganda en territoire de Mahagi dans la province de l´Ituri.

Le service de la protection civile Coordination provinciale de l’ituri qui nous livre la nouvelle renseigne que la victime mineure de son état était admis vendredi 18 Novembre 2022 dans une structure sanitaire de la place pour des soins médicaux.

“Une fille de moins de 15 ans ayant subi un viol supposé collectif admis hier matin pour les soins dans une structure sanitaire de la place, en état de coma vient malheureusement de succomber ce samedi matin 19 novembre”, affirme monsieur Robert Ndjalonga son coordonnateur provincial

Ces hommes sans pitié ont en suite violé une autre fillette de 48 mois qui jusqu’à présent continue à recevoir les soins dans la même structure sanitaire.

“pendant qu’une autre fillette de 48 mois vient d’être admis dans la même structure sanitaire pour viol”, poursuit-il.

Robert ndjalonga lance un SOS pour des interventions adéquates.

“la protection civile lance un sos pour une bonne prise en charge et pour un soin approprié et holistique au malade”, ajoute-t-il.

Au-delà de cas de viol, ce service alerte également sur la recrudescence des cas d’enlèvements dont sont victimes les populations locales précisément celles qui habitent la zone de santé d’Aungba en territoire de mahagi.

“Le dernier cas est l’enlèvement d’une femme dans l’Aire de Santé Tali portée disparue depuis plus d’une semaine”, confirme t-il.

Notre source n’a pas encore confirmée de la saisi du dossier par la justice.

Joël Heri Budjo


Partager l'actualité

Laisser un commentaire