Ituri-Mambasa : Des sommes variant entre 50 et 80 USD sont exigées par les agents de l’ANR pour l’enregistrement des gros véhicules à Makeke

Partager l'actualité

Les commerçants qui fréquentent la route Beni-Mambasa et Kisangani dénoncent la perception “illégale” d’une somme d’argent allant de cinquante (50) à quatre-vingt (80) dollars américains contre les gros véhicules, par certains agents de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR) commis à la barrière de Makeke, limite entre la province de l’Ituri et celle du Nord-Kivu.

Tout en qualifiant ce montant d’ “exorbitant“, un commerçant qui à alerté la rédaction de Bunia-info24.com, rapporte qu’il s’agit d’une nouvelle mesure instaurée par la nouvelle équipe de l’ANR récemment installée sur la barrière de Makeke.

“Un jour, nous allons décider d’abandonner nos véhicules parce que les agents de l’ANR commis à la barrière de Makeke nous exigent de payer 50 à 80 dollars américains sans aucun document. Ils disent que c’est une mesure instaurée par leurs autorités provinciales. Nous ne comprenons rien car si vous n’avez pas ce montant, votre véhicule ne passe pas. Ils enregistrent seulement et puis ils vous laissent passer. Nous ne voyons plus l’importance de travailler car nos véhicules sont brûlés, les tracasseries aussi exagérées” s’est indigné un commerçant qui a requis l’anonymat.

A lui d’ajouter : “Si vous avez un camion remorque, c’est cinquante dollars américains (50 USD) sans aucun document. Pour ceux qui transportent des planches en provenance de Mambasa, c’est au delà de cent dollars américains (100 USD)”.

Crédit photo/Syaghenda Prince

Contacté par la rédaction centrale de Bunia-info24.com, Ghislain Kagheni, chef de poste de l’Agence Nationale de Renseignements dans cette partie de la province de l’Ituri, qualifie cette accusation d’une “fausseté” et demande aux commerçants d’exhiber des preuves afin que les auteurs de perception de ces montants soient déférés devant les juridictions compétentes.

“C’est faux! On a jamais exigé 50 dollars à un commerçant concernant l’enregistrement à la barrière de Makeke” a t-il rétorqué.

Il sied de rappeler que Makeke est une agglomération située à la limite entre les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, au nord-est de la République Démocratique du Congo.

Rédaction


Partager l'actualité

Laisser un commentaire