Ituri-Mambasa : Le notable Ndiya Amsini propose la démarcation des limites entre la RFO et la population pour mettre fin aux conflits

Partager l'actualité

Joseph Ndiya Amsini, notable du territoire de Mambasa et ancien ministre provincial de l’Ituri chargé de l’agriculture, pêche et élevage, plaide pour la démarcation des limites entre la Réserve des Faunes à Okapi (RFO) et les entités occupées par la population civile locale du territoire de Mambasa, pour notamment mettre fin aux conflits qui opposent la population à ce patrimoine national.

D’après lui, le gouvernement congolais doit matérialiser cette limite qui existe sur papier, profitant du séjour des experts de l’Institut Géographique du Congo en province de l’Ituri, en mettant des bornes pour faire connaître à la population, la vraie limite entre les villages riverains de la RFO.

“Nous avons dit aux experts qui sont venus que l’État congolais arrive à mettre fin à ce conflit en démarquant les limites de la RFO. Cette démarcation doit être participative, on ne doit pas laisser la RFO faire seul la démarcation. Il faut d’un côté, la population riveraine, d’un autre côté, la RFO pour qu’on se mette d’accord et qu’on puisse arriver à mettre fin à ce conflit entre la RFO et la population” a-t-il dit.

Sur terrain, ce notable du territoire de Mambasa affirme que la violation des limites se fait de part et d’autre et cause des conflits qui peinent à être réglés.

“Quand on trouve la population dans la RFO au-delà de la limite, ça pose un conflit. Quand la RFO va jusqu’au delà de sa limite naturelle, ce n’est pas normal. Donc, on doit arriver à démarquer la limite. Nous voulons que ce conflit puisse prendre fin” insiste-t-il.

Signalons que d’après l’UNESCO, la Réserve de Faune à Okapi (RFO) occupe environ 1/5e des forêts qui existent en Ituri, province située au nord-est de la RDC.

Joël Heri Budjo


Partager l'actualité

Laisser un commentaire