Ituri-Nord-Kivu : 15 éléments ADF dont une femme neutralisée par les forces conjointes FARDC-UPDF

Partager l'actualité

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir neutralisé conjointement avec l’armée ougandaise (UPDF), quinze (15) éléments ADF dont 9 hommes et une femme au sud du territoire d’Irumu en Ituri et six (6) autres éléments de ce mouvement terroriste en territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

D’après le lieutenant-colonel Mark Azukayi, porte-parole des opérations conjointes FARDC-UPDF qui a livré le bilan ce jeudi 20 octobre 2022, les forces mutualisées ont aussi capturé quatre (4) éléments de ce mouvement terroriste dont deux (2) femmes et deux (2) enfants, au cours des récentes opérations menées dans les entités de Tokomeka 1 et 3 en Ituri et dans la région dénommée Espace Lusilubi-Nzelube en secteur des Rwenzori (Nord-Kivu).

Outre le bilan humain, tout en confirmant que les opérations militaires se poursuivent dans les entités insécurisées, l’armée dit avoir découvert un champ cultivé par l’ennemi au sud d’Irumu avec des matériels récupérés au Nord-Kivu.

“Matériels récupérés, 5 corans, 2 Motorola civils, 8 chargeurs et 1 Ak47, 4 roquettes, 5 panneaux solaires, 1 matelas, une balance pèse, 04 chargeurs Motorola, 01 box munitions Ak. L’ennemi traqué en profondeur est en errance et s’attaque très souvent aux agglomérations”, a écrit le lieutenant-colonel Mark Azukayi, porte-parole des opérations conjointes.

Signalons qu’à ce stade, les opérations conjointes FARDC-UPDF sont à la quatrième phase où les forces mutualisées traquent les terroristes ADF à l’Est de la RDC.

Joël Heri Budjo


Partager l'actualité

Laisser un commentaire