Ituri : Plus de 35 mille élèves participent aux épreuves du TENASOSP

Partager l'actualité

Au total, 35.554 élèves participent aux épreuves du Teste National de Sélection et d’Orientation Scolaire et Professionnelle (TENASOSP) réunissant les élèves de huitième (8e) année (ex deuxième année des humanités) dans la province de l’Ituri.

Chiffre livré par les autorités scolaires au cours du lancement de ces épreuves ce jeudi, 14 juillet 2022 par le commissaire divisionnaire Benjamin Alongaboni, vice-gouverneur policier de l’Ituri, à l’école Primaire Fabia en ville de Bunia.

Selon le directeur de la province éducationnelle Ituri 1, le TENASOSP qui est organisé pour la première fois en République Démocratique du Congo est une innovation de l’enseignement qui vise à orienter les élèves dans les filières qu’ils méritent.

“Le TENASOSP est une innovation dans la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation qui s’inscrit dans le cadre de réforme unifiée dans le sous-secteur de l’éducation à travers le ministère de l’EPST qui veut rendre accessible à tout enfant, les formations, l’orientation scolaire et professionnel. Les finalités du TENASOSP sont de sanctionner la fin du cycle terminal de l’éducation de base par l’octroi de brevets, de dégager le profil psychologique de l’élève, l’orienter selon ses aptitudes, ses goûts et ses intérêts vers des sections et options organisées aux humanités ou au cycle court professionnel”, a expliqué Jean-Jacques Masumbuko.

Le commissaire divisionnaire Benjamin Alongaboni, vice-gouverneur de l’Ituri qui a lancé les épreuves du TENASOSP, a réarmé le moral des élèves en les appelant à travailler avec conscience pour ne pas être orientés dans les domaines où ils sont faibles.

“Le test, c’est vous qui le faites et lorsque vous semez le haricot, vous n’allez pas récolter les pommes de terre. Soyez donc concentrés chacun devant sa copie, évitez la distraction et de distraire le voisin car c’est bien bon qu’il vous donne les réponses mais lorsque vous travaillez mieux en mathématiques, vous serez orienter dans l’option scientifique et là, vous allez échouer avec grandes distinctions parce que vous n’êtes pas du domaine et on vous a soufflé la réponse”, a t-il recommandé.

Il sied de rappeler qu’aucune difficulté d’ordre organisationnelle n’a été signalée dans la province de l’Ituri, selon les autorités scolaires et provinciales.

Samuel Atido


Partager l'actualité

Laisser un commentaire