Ituri : Une vingtaine de femmes formées en art culinaire par l’Université Shalom de Bunia

Partager l'actualité

L’Université Shalom de Bunia (en sigle USB) a formé au moins 26 femmes de Bunia en art culinaire, autrement dit “cuisine améliorée”, pendant une période de 2 mois.

Selon Brigitte Kahindo, Secrétaire Générale Administrative de l’Université Shalom de Bunia, cette formation dont la remise de brevets aux lauréats a eu lieu le samedi 04 juin 2022, était inscrit dans le cadre de l’autonomisation de la femme ménagère.

“Comme université, nous sommes allés au grand thème du mois de la femme de cette année 2022 qui était axé sur l’autonomisation de la femme. Nous avons évalué comment pouvons-nous aider les femmes de ménages à pouvoir changer quelque chose à travers leurs cuisines? Alors, nous avons vu qu’il était important que nous poussions former les femmes, améliorer la cuisine, créer de l’emploie pour ces femmes à travers cette formation, et le troisième objectif se focalise sur la création de main d’oeuvre interne propre à l’Université. Nous voulons pérenniser cette activité dans les jours à venir pour le bien-être de la femme ménagère”, a t-elle dit dans une interview accordée à Bunia-info24.com.

À en croire la même source, la deuxième édition de cette formation se projette dans les jours à venir.

“Comme en dehors des femmes des personnels, certaines commencent déjà à s’intéresser aussi. Nous allons étudier comment lancer la deuxième édition très prochainement”, a t-elle poursuivi.

A la fin de cette formation, l’une des participantes s’est dite satisfaite car elle a appris d’autres nouveautés.

“Honnêtement, nous avons appris beaucoup de choses. Moi personnellement, je suis reconnaissante de cette formation qui m’a encore appris la préparation par exemple, du riz jardinier accompagné à la viande ordinaire ou la viande ficelée. En plus de celà, nous avons suivi d’autres formations par exemple, la literie et l’hygiène familiale, etc… Donc, à travers cette formation, nous sommes déjà capables d’être autonomes grâce à certaines choses qu’on a pas été capable de faire”, a t-elle déclaré.

La cérémonie de collation et de remise des brevets aux lauréates a connu la participation de Jeanne Alasha, conseillère du gouverneur en matière des genres familles et enfants.

Signalons que cette formation a été facilitée par l’entreprise CRCCM.

Dieu Merci Udongo


Partager l'actualité

Laisser un commentaire