Ituri : Vers le lancement d’un mandat d’arrêt contre Yves Kahwa, ancien chef de la chefferie des Bahema-Banywagi

Partager l'actualité

Le gouverneur militaire de l’Ituri est en train de préparer un mandat d’arrêt contre Yves Kahwa, ancien chef de la chefferie des Bahema-Banywagi, entité coutumière située dans le territoire de Djugu.

Le lieutenant-général Johnny Luboya N’kashama a fait cette révélation sur la chaîne de télévision Digital Congo ce mardi 09 août 2022, après avoir constaté l’absence de ce chef coutumier à son poste depuis le mois de mai dernier.

D’après l’autorité provinciale, le chef Yves Kahwa serait un “instigateur” de la milice Zaïre accusée d’être auteure de plusieurs forfaits dans le territoire de Djugu.

“Nous sommes étonnés que seul le groupe Zaïre n’a pas signé l’acte d’engagement alors que nous sommes en pourparlers. On n’est étonné que le groupe qui disait qu’il était en train de protèger les victimes, maintenant, c’est ce groupe armé qui commence à attaquer, qui provoque et commence aussi à tuer. On se pose la question pourquoi le groupe qui disait se protéger, aujourd’hui, il commence à aller vers l’autre communauté pour tuer, pour encore réveiller ces actes criminels? C’est ça la grande question qui n’a pas de réponses parce que nous avons l’information, il s’agit de Yves Kawa Mandro, celui là chef qu’il est, il est en train de recruter, il est en train de mobiliser, il appelle les autres communautés pour qu’ils se joignent à lui pour des motifs qu’il connait par ce qu’il parle de la balkanisation” a dit le lieutenant-général Johnny Luboya N’kashama, gouverneur militaire de l’Ituri.

A cette occasion, l’autorité provinciale invite les ituriens à ne pas suivre les personnes qu’il qualifient de “détracteurs ou provocateurs” pour préserver le climat de paix en Ituri.

Signalons que plusieurs personnes s’interrogent sur la vraie destination de Yves Kawa Panga Mandro, ancien chef de la chefferie des Bahema-Banywagi, absent à son poste depuis le mois de mai dernier. Ce mardi 09 août 2022, Mbijo Panga Mandro a même été intronisé à la tête de cette chefferie pour assurer l’intérim de Yves Kawa Panga dont la destination reste à savoir.

Rédaction


Partager l'actualité

Laisser un commentaire