Logo Bunia info24

Nord-Kivu : 5 morts dont 2 éléments FARDC dans une attaque rebelle à Butembo

5 personnes ont été tuées dont 2 elements des FARDC et des blessés dans une attaque qui a ciblé la maison d’habitation du commandant second des FARDC ville de Butembo tôt le matin de ce samedi 26 Novembre 2022.

Les balles ont retenti à partir de 3heures de ce samedi 26 novembre 2022. Les sources officielles indiquent qu’un groupe d’hommes armés a attaqué la résidence du commandant second des forces armées de la République Démocratique du Congo, ville de Butembo le lieutenant Kasongo, une résidence localisée près de la cathédrale Mater ecclesia et du diocèse catholique de Butembo Beni. Lors des échanges de tirs nourris, de pertes en vies humaines ont été enregistrées côté assaillants et garde rapprochée de l’autorité militaire visée, confirme le Commissaire supérieur principal Mowa Baekiteli Roger, Maire intérimaire de la ville de Butembo .

Ville de Butembo

‘‘Il y a 5 morts dont 2 éléments des FARDC dont un lieutenant colonel et le soldat de deuxième classe et du côté ennemie il y a eu 3 morts ’’ a-t-il indiqué.

À ce bilan s’ajoute 2 blessés par balles parmi les soldats FARDC. L’autorité urbaine appelle toute fois la population a collaboré avec son armée engagée sur différentes lignes de fronts dans les territoires de Beni et Rutsuru .

‘‘Nous n’avons qu’un seul ennemi commun, ce sont les ADF et les M23 et nous devons focaliser nos efforts de ce côté là pour que nous puissions ensemble lutter contre ces ennemis là , alors je me pose la question quelles sont les raisons d’être de différentes attaques dans la ville de Butembo? ont-ils des agendas cachés que moi j’ignore? s’ils ont des agendas cachés qu’ils viennent nous allons converser avec eux pour que nous puissions trouver une solution au lieu de traumatiser à tout moment la paisible population de Butembo” a martelé Mowa Baekiteli Roger, Maire ad intérim de la ville de Butembo .

Notons que, consecutivement à cette situation, les activités socio économique sont resteés paralysées, les portes de boutiques, magasins, banques, sociétés de micro finance, agences de voyage et de transport sont restés hermétiquement fermés toute la journée malgré la présence des forces de sécurité dans certains points chauds de la ville pour assurer la sécurité des civils et de leurs biens .

Vagheni Vinywasiki depuis Beni

Partager

Laisser un commentaire