Logo Bunia info24

Nord-Kivu : 8eme triste anniversaire de massacre des civils commémoré à Eringeti

La commune rurale d’Eringeti, une entité située en République démocratique du Congo, province du Nord-Kivu en territoire de Beni a commémoré le mardi 29 novembre 2022 son huitième (8 ième) triste anniversaire de massacre de la population.

Cette attaque sanguinaire ADF ciblant cette partie du territoire de Beni avait coûtée la vie à 16 civils dont une infirmière de la place au côté d’une cinquantaine des maisons de commerce et habitations incendiées.

‘’C’était un certain dimanche 29 Novembre 2014 vers 13heures où on avait vécu un horrible massacre dans notre agglomération d’Eringeti qui avait coûté la vie à 16 civils parmi les quels une infirmière de notre centre de santé de référence et plus de 56 maisons de commerce et d’habitations incendiées” a rappelé Undebibi Manzamoi Adonga, chef du village Bandihahala- Eringeti.

Cette autorité coutumière remercie ceux qui ont acceptés de pleurer avec les familles victimes de cette attaque. Il appelle les services de sécurité de tout faire pour que le massacre des civils soit complètement éradiqué dans le territoire de Beni en particulier et en République Démocratique du Congo en générale .

‘‘ Le message au gouvernement congolais est que nous voulons la fin de massacre, nous ne devons pas être tués comme des bêtes, j’ai l’espoir que cela prendra fin parceque les autorités du pays font tout pour que cette situation prenne fin ’’ a-t-il martelé.

N’est pas perdre les traces de massacre des victimes, c’est ce qui a motivé la société civile locale d’organiser une telle activité affirme son président Zawadi Rachidi .

‘‘Ce qui nous a motivé est de ne pas perdre les traces car un jour quand il y aura une bonne gouvernance, j’espère bien qu’on y aura des enquêtes qui seront amorcées enfin de dénicher les vrais auteurs de ces actes” a-t-il indiqué.

Notons qu’ à cette occasion, une messe d’action de grâce en mémoire des victimes à laquelle ont pris part l’autorité coutumière et les membres de la société civile locale a été dite à la paroisse catholique Saint Joseph de Kasana/Eringeti.

Les portes des maisons de commerce sont restées hermétiquement fermées tout l’avant midi de cette journée, après la messe, les participants se sont rendus au cimetière Mapiki où les victimes avaient été inhumées tout en y érigeant une longue croix en mémoire de ces dernières .

Vagheni Vinywasiki depuis Beni

Partager

Laisser un commentaire