Nord-Kivu/Beni : 6 morts et 3 véhicules incendiés, bilan provisoire d’une nouvelle attaque ADF

Partager l'actualité

Des présumés rebelles de l’Allied democratic forces (ADF) ont signé une double attaques notamment à Kilya et à Oucha, deux entités du territoire de Beni au Nord-Kivu ce mardi, 21 juin 2022.

La première attaque est intervenue sur le tronçon routier Beni-Kasindi à la hauteur de Makisabo non loin de la rivière semuliki dans la localité Kilya en groupement Malambo autour de 17heures du mardi 21 Juin 2022 où ils ont incendié 3 véhicules et tué 3 civils sur la route Beni-Kasindi (Nord-Kivu). La société Civile locale parle d’un camion marque actros et deux voitures complétement incendiés au cours de cette embuscade.

Cette structure citoyenne s’inquiète de ce nouveau drame dans les zones supposées sous contrôle des Forces armées de la République Démocratique du Congo. Ricardo Rupande, son Président, déplore la négligence des alertes remontées par la population aux services de sécurité.

Pour la seconde attaque qui a eu lieu dans la commune d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, le bourgmestre adjoint de la commune précitée attribue cela aux terroristes ADF.

“L’ennemi qui est l’ADF a attaqué le quartier Mabasele vers 23heures de ce mardi 21 Juin 2022 précisément les cellules Matokeo et Bruxelles. Nous avons pour le moment un bilan provisoire de 3 morts et plusieurs maisons incendiées ainsi que des blessés qui sont admis aux soins intensifs” a indiqué Kambale Kibwana.

Notons que, le massacre des civils, le kidnapping des paysans et l’incendie des véhicules et des maisons sont loin de dire leur dernier mot dans plusieurs coins du territoire de Beni, malgré la prorogation à plusieurs reprises de l’Etat de siège. Dans ces régions les forces armées congolaise et ougandaises sont en pleine opération conjointe depuis novembre 2021.

Vagheni Vinywasiki depuis Beni


Partager l'actualité

Laisser un commentaire