Nord-Kivu/Beni : L’église catholique de Païda sous menace des rebelles ADF

Partager l'actualité

La communauté sacerdotale de Beni alerte sur une menace des rebelles ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF) qui pèse sur les responsables et fidèles (chrétiens) de l’église catholique de la paroisse Païda, située en plein centre-ville de Beni au Nord-Kivu.

C’est après la découverte le mercredi 11 mai 2022 dans la concession de cette église, d’une lettre signée par les éléments de ce mouvement terroriste dans laquelle ils demandent aux responsables de l’église de Païda d’appeler deux numéros dont l’un avec des identifiants de la RDC et l’autre du Kenya, pour qu’ils expriment leur désir.

Les responsables de l’église catholique de Païda révèlent qu’à côté de cette lettre manuscrite écrite en Swahili, figuraient des cartouches de balles et une corde. Ces terroristes ont même promis une attaque avec des bombes de toutes variétés dans leur concession, ont-ils dit.

Tout en craignant pour leur sécurité et celle de leurs fidèles, les responsables de cette église affirment avoir déjà saisi les autorités et les services de sécurité de la région pour assurer leur protection. Ils appellent cependant leurs fidèles à la vigilance pour dénicher ces rebelles et ne pas tomber dans leur filets.

Signalons que cette paroisse avait déjà été attaquée par les rebelles ADF dans les années précédentes causant des morts et un déplacement de la population.

Elisé Mayamoto


Partager l'actualité

Laisser un commentaire