RDC : Les opérations conjointes FARDC-UPDF passent de la 3ème à la 4ème phase

Partager l'actualité

De la troisième phase, les opérations que mènent les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) conjointement avec les militaires ougandais de UPDF (Uganda People’s Defence Force) pour mettre en déroute les rebelles ADF dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, sont passées à la quatrième phase.

Les activités de planification des différentes actions se sont déroulées ce vendredi 26 août 2022 à Fort-poral en Ouganda, où les deux généraux dont Camille Bombele de la RDC et Kahanza de l’Ouganda ont passé en revue le bilan des opérations que les deux forces ont déjà menées en Ituri, jugé positif par les deux parties.

Avec des nouvelles stratégies mises en place, le général-major Camille Bombele Lohala rassure de la détermination des deux chefs d’états, notamment Félix-Antoine Tshisekedi et Yowery Kaguta Museveni, de traquer les terroristes ADF actifs à l’Est de la RDC.

Outre la neutralisation des certains éléments ADF, cet officier militaire ajoute que les deux forces loyalistes ont réussi à détruire plusieurs bastions des terroristes ADF notamment dans le territoire de Beni au nord Kivu et au sud du territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri.

Sur la progression des terroristes ADF dans le territoire de Mambasa, il affirme que les éléments du secteur opérationnel Grand Nord et du secteur opérationnel Ituri sont déjà en œuvres pour mettre en péril ce mouvement terroriste, ennemi de la paix.

Signalons que l’évaluation de l’opération conjointe FARDC-UPDF est faite tous les 60 jours, soit deux mois après l’évaluation précédente.

Joël Heri Budjo


Partager l'actualité

Laisser un commentaire