RDC : Trois provinces bénéficient de fonds d’urgence et assistance juridique de JED envers le Journaliste

Partager l'actualité

Il s’agit des provinces de l’Ituri, du Sud Kivu et de la Tanganyika ciblées par ce projet de la vulgarisation de fonds d’urgence et assistance juridique de JED envers le Journaliste. Un projet qui vise à renforcer le dispositif d’assistance et la protection des Journalistes menacés dans les provinces ciblées par le projet LIIM appuyé par INTERNEWS EUROPE, pour accroître également la connaissance des journalistes sur le circuit d’assistance et le type d’assistance disponible par le projet LIIM et MSDA en RDC.

3 types d’assistance sont prévus pour tout Journaliste Professionnel victime des atteintes à la liberté de presse directement, la famille du Journaliste indirectement et les médias. Cette assistance consistera en :

  1. Une assistance juridique au Journaliste par le cabinet d’avocat ayant signé la convention avec JED dans la ville. Cette assistance consiste à la prestation de l’avocat sur le dossier du journaliste avant, pendant et après le procès à la justice et le suivi des dossiers dans les instances judiciaires.
  2. Une assistance financière au journaliste en besoin, selon la disponibilité du projet pour faciliter le journaliste la survie pendant la délocalisation et séjours en dehors de la famille autorisés par JED, soins médicaux, assistance familiale, et autres.
  3. Équipements et matériels de journaliste détruits.

JED ne pourra disponibiliser le fonds d’urgence et assistance juridique que pour les affaires professionnelles selon le circuit d’assistance après une vérification de fait et investigation par l’équipe de monitoring. Le montant de l’assistance à donner au journaliste dépendra de la disponibilité du projet et le coût ne doit pas dépasser la disponibilité du solde disponible de l’allocation budgétaire du projet LIIM le jour où le besoin est exprimé. D’autres détails sont disponibles sur le site officiel de JED www.jed-afrique.org

Signalons que plusieurs atteintes à la liberté d’expression et de presse sont observées en province de l’Ituri, surtout pendant cette période spéciale de l’état de siège, décrétée depuis mai 2021 en Ituri.

La rédaction


Partager l'actualité

Laisser un commentaire